Image article

Quel savon solide choisir ?

Article

Publié le


Et si vous quittiez votre gel douche liquide habituel pour un savon solide ? Economique, écologique et qualitatif, le savon solide nettoiera votre peau en douceur, pour un moment de volupté sous la douche ! Mais attention de ne pas utiliser n’importe lequel… Allez, on vous explique comment bien choisir votre savon solide.


Pourquoi choisir un savon solide ?


pourquoi choisir un savon solide


Choisir un savon solide, c’est miser sur une composition plus naturelle que celle des gels douche ou savons liquides. En effet, ces derniers sont souvent bourrés d’ingrédients chimiques allergènes comme les conservateurs, les colorants, les parfums de synthèse, les additifs chimiques (paraben) et les tensioactifs. Le savon solide, lorsqu’il est bien choisi, apporte à votre peau tous les bienfaits des actifs végétaux naturels. En plus de leur composition douteuse, les nettoyants liquides sont peu respectueux de l’environnement car ils nécessitent de nombreux emballages plastiques. Le savon solide, lui, est un produit zéro-déchet ! Enfin, alors qu’une bouteille de gel douche se vide à la vitesse grand V, le savon solide dure longtemps et vous fait faire des économies. Alors, convaincus ? Il ne vous reste plus qu’à choisir correctement votre savon solide.


Le savon solide artisanal et bio


savon solide artisanal et bio


Avant toute chose, veillez à choisir un savon biologique issu de l’artisanat. Les industriels ont depuis longtemps flairé le potentiel du savon solide et n’ont pas hésité à en commercialiser, avec une composition bien loin d’être saine et naturelle. Evitez donc d’acheter vos savons solides en grande surface… Privilégiez des savonneries artisanales, dans lesquelles vous pourrez vous procurer des savons de qualité, exclusivement fabriqués avec des produits naturels comme les huiles végétales, les huiles essentielles et la soude végétale. Pour reconnaître un véritable savon artisanal, regardez attentivement sa composition : moins il y a d’ingrédients, mieux c’est. Evitez les composants comme la graisse animale (sodium tallowate) : les savons les plus traditionnels sont faits à partir d’huiles végétales. Enfin, pour en revenir à la mention bio, celle-ci vous garantit une qualité optimale du produit et des bienfaits décuplés. Pourquoi vous en priver ?


Savon saponifié à froid ou à chaud ?


savon saponifié à froid ou à chaud


Il existe deux méthodes principales pour fabriquer le savon solide : la saponification à chaud et la saponification à froid.


saponification à froidLes savons solides saponifiés à froid

La saponification à froid est très appréciée des maîtres savonniers. Le principe est simple : il suffit de provoquer une réaction chimique entre la soude, l’eau et les huiles et beurres végétaux (huile d’amande douce, huile de coco, huile d’argan, huile d’olive, beurre de karité, …). Cette réaction permet d’obtenir un agent émollient et hydratant connu sous le nom de « glycérine végétale ». Saponifier à froid est une technique noble et fastidieuse qui permet aux composant végétaux de conserver tous leurs bienfaits. Les savons solides obtenus sont surgras, extra riches, hypoallergéniques et respectueux de tous les types de peau. Parmi eux on retrouve le savon au lait de chèvre et le savon au lait d’ânesse.

Pour mieux comprendre, voici le processus de saponification à froid par Louise émoi :


le-processus-de-fabrication-de-la-saponification-à-froid


saponification à chaudLes savons solides saponifiés à chaud

Très utilisée par les industriels pour son rendement rapide et important, la saponification à chaud a quelque peu mauvaise presse. En effet, elle dispose d’un inconvénient assez important : la chaleur atténue les propriétés des huiles végétales. Néanmoins, de célèbres savons solides artisanaux sont saponifiés à chaud et conservent une superbe qualité, comme les savons de Marseille et les savons d’Alep. Concernant les savons mous, sachez que les savons noirs, très réputés en Orient, sont aussi saponifiés à chaud. Si les savons cités précédemment restent très qualitatifs, c’est en raison de la grande résistance de l’huile d’olive à la chaleur (l’huile à partir de laquelle ils sont fabriqués). Même chauffée, cette huile conserve ses vertus. Ces savons à chaud nettoient et purifient l’épiderme en profondeur, sans l’agresser. Ils respectent ainsi le film hydrolipidique, en d’autres termes, la barrière de sébum qui protège la peau des microbes et agressions extérieures.


Quelques savons solides cultes


les savons solides cultes


savon au lait de chèvreSavon au lait de chèvre

Riche en acides aminés, en vitamine A et en antioxydants, le savon au lait de chèvre est très populaire en ce moment. Convenant aussi bien aux peaux sèches qu’aux peaux grasses, ce savon nettoie l’épiderme en profondeur, rééquilibre le pH de la peau et soulage les problématiques cutanées comme l’acné et les réactions allergiques. Il est également adapté pour prendre soin de la peau fragile des bébés.


savon au lait d'ânesseSavon au lait d’ânesse

Mythique savon de Cléopâtre, ce savon à base de lait d'ânesse et d’huile végétale, saponifié à froid, est très riche en vitamines, minéraux et acides gras. Extrêmement doux, ce savon surgras hydrate la peau en profondeur et a la particularité de prévenir les signes de l’âge. Il est également conseillé pour calmer l’acné et les imperfections. Le savon d’ânesse est un savon particulièrement rare, produit en petites quantités.


savon de marseilleSavon de Marseille

Fabriqué à base d’huiles végétales (majoritairement de l’huile d’olive), d’eau, de soude et de sel marin, et réalisé sans conservateur, sans colorant et sans parfum, ce savon est très bien toléré par la peau. Saponifié à chaud, le savon de Marseille se présente sous la forme d’un cube, souvent vert-brun. La mention « extra pur, 72% d’huile » est attribuée aux savons de Marseille de qualité supérieure. Elle garantit que le savon est composé à 72% d’acides gras provenant des huiles végétales et au maximum de 28% d’eau. Ecologique et biodégradable, le savon marseillais nettoie en douceur, purifie l’épiderme et convient à tous les types de peau.


Savon d’Alep

Né il y a plus de 3500 ans en Syrie, le savon d’Alep est le plus ancien savon au monde ! Ce savon surgras est composé d’huile d’olive, d’huile de baies de laurier, de soude naturelle et d’eau. Il subit une saponification à chaud, dans un chaudron, et une maturation de plusieurs mois. Il se présente sous la forme d’un cube sec, brun à l’extérieur et vert à l’intérieur. Le savon d’Alep est préconisé pour les peaux sèches et sensibles, en raison de ses vertus hydratantes, nourrissantes, apaisantes et réparatrices. Il est également adapté aux peaux grasses et problématiques. Il soulage par exemple l’eczéma et le psoriasis.


Le pain dermatologique pour les peaux les plus sensibles




Pour les personnes qui supportent mal la soude du savon, il existe des savons sans savon, appelés pains dermatologiques ou syndets. Le pain dermatologique est un nettoyant solide doux recommandé pour les peaux fines, réactives, sèches et aussi pour la peau des enfants, en raison de son pH proche de celui de la peau. A la différence du savon, le syndet est composé d’agents lavants tensioactifs de synthèse.


Alors pour quel savon solide allez-vous craquer ?