Image article

Quel savon choisir ?

Article

Publié le


Envie de plaquer votre gel douche habituel pour un produit d’hygiène plus sain ? Le savon est fait pour vous ! Mais lequel choisir ? Savon de Marseille, savon d’Alep, savon noir, savon au lait de chèvre, savon au lait d’ânesse, savon saponifié à froid, savon surgras, pain dermatologique, … On vous aide à vous y retrouver parmi cette jungle de savons ! Allez, on vous dit tout !


Saponification à chaud ou à froid ?

saponification à froid saponification à chaud

Il existe deux méthodes pour fabriquer du savon : la saponification à froid et la saponification à chaud. Ces deux techniques sont bien différentes et ne donnent pas les mêmes résultats.


saponification à froidLes savons saponifiés à froid

Cette technique est très appréciée des maîtres savonniers. Elle consiste à provoquer une réaction chimique entre des ingrédients comme la soude, l’eau et les huiles et beurres végétaux (huile d’olive, huile d’amande douce, huile d’argan, huile de coco, beurre de karité, …). L’on obtient ainsi un agent émollient et hydratant appelé la glycérine végétale. Ne pas chauffer les composant naturels permet aux huiles végétales de conserver tous leurs bienfaits. Saponifier à froid permet de créer un savon surgras, extra-riche, hypoallergénique et respectueux de tous les types de peau. Ce procédé prend du temps, entre la saponification et le séchage, mais il garantit généralement une qualité bien supérieure à celle d’un savon saponifié à chaud, pour une peau douce, hydratée et nourrie. Parmi ces savons, on retrouve le savon au lait d’ânesse et le savon au lait de chèvre, deux produits idéaux pour traiter les problématiques cutanées comme la sécheresse, les tiraillements, les démangeaisons, le vieillissement des cellules, l’acné et les imperfections.


saponification à chaudLes savons saponifiés à chaud

La saponification à chaud est d’avantage utilisée pour la réalisation de savons industriels car elle permet de produire un volume important de savons en un temps record. L’inconvénient de ce procédé est que la chaleur atténue les propriétés des ingrédients végétaux. Néanmoins, il existe de célèbres savons artisanaux, saponifiés à chaud, d’une grande qualité, tels que les savons de Marseille, les savons d’Alep ou encore les savons noirs. En effet, certaines huiles, même chauffées, conservent leurs vertus. C’est le cas de l’huile d’olive, utilisée dans la fabrication de tous les savons cités ci-avant. Ces produits nettoient et purifient l’épiderme en profondeur, tout en respectant le film hydrolipidique, la barrière de sébum qui protège la peau des microbes et agressions extérieures.


La particularité des pains dermatologiques

pain dermatologique savon sans savon

Le pain dermatologique est un nettoyant doux qui peut également se présenter sous forme de gel liquide. Il est recommandé pour les peaux fines, réactives, sèches et aussi pour la peau des enfants. Il est très bien toléré car il ne contient pas de soude et dispose d’un pH proche de celui de la peau. On appelle également le pain dermatologique « savon sans savon » ou « syndet » car il ne nécessite pas de saponification. Le syndet est composé d’agents lavants tensioactifs de synthèse.


Quels savons privilégier selon votre type de peau ?

savon selon type de peau

Peau grasse, mixte ou acnéique Savon de Marseille aux huiles essentielles (arbre à thé, lavande) et à l’argile, pour resserrer les pores et réguler l’excès de sébum.
Peau sèche et sensibleSavon surgras au beurre de karité et à l’huile d’argan, savon d’Alep ou savon noir, pour apaiser les tiraillements, assouplir la peau et l’hydrater en profondeur.
Peau réactive, atopique ou allergiquePain surgras bio hypoallergénique et savon surgras sans parfum pour soulager l’épiderme et éviter les allergies.
Peau de bébéSavon au lait de chèvre surgras bio, saponifié à froid, sans huile essentielle, aux propriétés antibactériennes et hydratantes, avec de calendula, une plante antioxydante (aussi appelée « souci »), pour nettoyer la peau des nourrissons en douceur.

Quels savons utiliser pour l’entretien de la maison ?

savon pour l'entretien de la maison

Certains savons sont très utiles en tant que produits ménagers ! Associés aux cristaux de soude (bicarbonate de soude) et au vinaigre blanc, le savon de Marseille, le savon d’Alep et le savon noir sont l’ennemi numéro un des tâches de graisse et autres saletés incrustées. Ils vous permettent de dégraisser et de faire étinceler toutes vos surfaces, du sol au plafond. Ces savons sont également efficaces en guise de produit vaisselle et lessive maison.


Les bons réflexes pour choisir son savon


Privilégiez les savons solides artisanaux aux savons liquides industriels : vous profiterez d’une composition plus saine et naturelle, avec plus de bienfaits, tout en préservant l’environnement. En effet, le savon solide ne nécessite pas voire peu d’emballage et constitue donc un cosmétique zéro-déchet. De plus, les savons liquides industriels sont bien souvent bourrés d’additifs chimiques (paraben), de colorants, de conservateurs, de tensioactifs et de parfums de synthèse. Ces ingrédients sont loin d’être naturels et peuvent s’avérer irritants et allergènes pour les peaux réactives. Ensuite, préférez des savons bio ! Les produits issus de l’agriculture biologique sont bien plus sains et qualitatifs que les autres. Enfin, regardez attentivement la composition de votre savon, si vous constatez que votre savon dépasse les six ingrédients, il y a anguille sous roche… Méfiez-vous surtout des composants comme la graisse animale (sodium tallowate). Sachez que les savons les plus traditionnels sont réalisés à base d’agents surgras végétaux !


Alors, pour quel savon allez-vous craquer ?